A la découvre de La Vallée aux Loups

Dernière mise à jour : 24 oct. 2020


Notre groupe lors de la randonnée de la vallée aux loups

Prévoyez un dimanche de promenade, rajoutez un ciel sans nuage, une température agréable, proposez votre randonnée et vous partez à 16 à travers le parc de Sceaux et le domaine départemental de la Vallée aux Loups.


Dans l’ile verte, jardin intimiste et un peu sauvage, vous découvrez une pièce d’eau, un jardin romantique, un potager bien garni en cette saison. Vous visitez ici un jardin remarquable.

Par le sentier du  bois de la cave, vous arrivez à la maison de Chateaubriand. Un écrivain jardinier qui a planté autour d’une prairie ovale des arbres isolés lui rappelant ses voyages : marronnier d’Inde, catalpa des Etats-Unis, cyprès chauve de Louisiane…


Ensuite rejoignez l’Arboretum et sa collection de bonsaï puis passez et arrêtez-vous sous le

Cèdre Bleu Pleureur de l’Atlas. Cet arbre majestueux d’une hauteur de 14 m et une circonférence de 5 m répand ses branches joyeusement sur près de 700 m. Vous avez tout simplement passé une journée au vert à quelques minutes de Paris.


Merci à tous les participants pour votre agréable compagnie.



A bientôt,

Marie-Claude et Marie-Odile

Dans le match Vallée aux Loups/Parc de Sceaux découverts le 13 septembre, mon jardin préféré est la Vallée aux Loups pour son parc romantique, sa biodiversité et ses coins intimes et hors concours, l’arboretum avec des bonsaïs de toute beauté ; un jardin de zénitude dans un champ d’arbres remarquables. Christine V.
46 vues0 commentaire